Les Animaux Fantastiques Les crimes de Grindelwald viennent de faire leur apparition ! Oui bon, je sais, il est sorti l’année dernière mais ça reste tout de même récent. Le film a été pas mal critiqué, notamment sur ses incohérences ainsi que son manque cruel de clarté. Vrai, faux ? J’ai mon propre avis que je vais vous donner. Allez, c’est parti ! 

Déjà, c’est bon à savoir : Je suis faaan d’Harry Potter ! Bon, je ne collectionne rien mais cet univers me passionne. Donc quand j’ai vu LAF 1, j’étais assez excitée. Maintenant la question est : Est-ce que j’ai aimé, ou pas du tout aimé.

L’UNIVERS

Plongeons frontal dans l’univers des sorciers qu’on aime tant avec cette fois, deux nouveaux décors : les Etats-Unis et la France. On avait l’habitude de Poudlard, du Chemin-de-traverse, Pré-au-lard. Ça fait donc plaisir de découvrir le monde des sorciers hors de ce périmètre. On y découvre le MACUSA, tout aussi impressionnant que son homologue british; ou encore le ministère français dans le deuxième opus, bien qu’il reste en retrait.

Nouvelle approche concernant l’époque également. Alors qu’Harry Potter opérait dans les années 90, LAF se déroule dans les années 20, une époque que j’apprécie particulièrement.

INCOHERENCES DU 2

Aaah la bête noire ! Si vous avez un peu suivi l’actu du film, vous avez pu remarquer la vague de critique concernant les incohérences des Animaux fantastiques 2.

Eh oui ! Le film a ce défaut, d’être incohérent : Dumbledore qui rajeunit de 50 ans entre HP6 et LAF 2; McGonagall présente… J’avoue être déçue de ce point. Lorsque vous créez une oeuvre qui se passe avant, la première chose à regarder est : est-ce que ces personnages peuvent être présents ? Enfin moi en tout cas c’est la première chose que je fais… C’est pour ça que je ne comprends pas cette erreur. JKR aurait du se rendre tout de suite compte que McGonagall ne pouvait être là !

En ce qui concerne Dumbledore, l’erreur est selon moi, moins grave mais tout de même !

LES PERSONNAGES DU 2

Dans LAF, nous découvrons une foule de nouveaux perso, certains déjà connus dans Harry Potter comme Nagini. En parlant de cette dernière, c’était LA vraie nouveauté de ce deuxième film. On a pu découvrir l’envers du personnage et je suis vraiment, vraiment PERPLEXE. Alors, ce n’est pas négatif mais j’aimerais comprendre : comment la jeune femme que l’on a pu voir, si douce et gentille, a pu devenir la Nagini de Harry Potter ? Est-ce sa transformation définitive qui lui a ôté toute forme d’humanité ? Je suis perplexe et intriguée. L’introduction du personnage était une très bonne idée et j’ai vraiment hâte d’en savoir plus à son propos.

Passons à Bunty. « Qui ? » Me dites-vous. Bunty, la jeune femme que l’on aperçoit au début du film, dans la valise de Norbert. Ça vous revient ? C’est bien ça le problème avec ce personnage… Je n’ai pas du tout compris ce qu’elle apporte, ni… ce qu’elle fait là ! Alors on a deux options : soit c’est amené plus en profondeur dans les prochains films, soit… le personnage est raté. Stay tuned… 



Ensuite, j’aimerais parler de Vinda Rosier, la sorcière accompagnant Grindelwald. Je vais être assez bref à son propos, bien que j’ai beaucoup apprécié le personnage. Ce que j’aime chez elle, c’est surtout son style ! C’est tout à fait mon genre, surtout le chapeau. Hormis cela, j’ai trouvé le personnage bien amené et avec une présence « chaleureuse ». C’est ce qu’il manque aux autres… Elle avait un côté attachant je trouve. Hâte de la voir par la suite.

Dumbledore jeune, c’est cool et classe ! On ne connaissais que la version sage et âgée qui fait faire le travail à sa place à Harry (Bah ouais on va pas se mentir). Découvrir son passé, c’est vraiment intéressant. Un peu comme Nagini. 

Venons en à Leta. Ouille… Non pas que je n’ai pas aimé le personnage mais… Il manque cruellement quelque chose !! Je ne vois pas l’intérêt du personnage. J’ai attendu tout le film le « Aaah oui d’accord ! » et il n’est jamais arrivé… Son rôle est pour moi bâclé ! J’attendais un moment fort avec elle, qu’elle serve VRAIMENT à quelque chose !! Mais rien. Et sa mort… J’ai presque ris. Pouf elle meurt ! Adieu, fin de l’histoire « au revoir, rideaux ».

Je ne vais pas parler des autres qui ne m’intéressent pas vraiment, même si ils sont tous intéressants. Je voulais parler d’un échantillon seulement (sinon on en a pour la semaine…). Norbert est Norbert, Tina, Tina. Bon j’admets que de retrouver Jacob m’a fait grandement plaisir et Queenie était très différente du premier.

IMCOMPREHENSIONS DU FILM 2 

AH AH AH ! Une bonne partie n’a rien compris ! Et ce n’est pas mon cas. Moi, la fille qui ne comprends JAMAIS les films, pas perspicace pour deux centimes, J’AI COMPRIS LE FILM. C’est aussi beau que c’en est étrange… J’étais aussi surprise que vous en lisant ces lignes et même un peu fière aha. MAIS… Une incompréhension générale règne et c’est un gros problème. Le troisième devra être plus limpide, au risque de perdre définitivement tous les carrosses en route. J’admets, j’ai sûrement été déstabilisée une ou deux fois mais rien de grave de mon côté.

JEU D’ACTEUR

Je ne suis pas la personne idéale pour juger le jeu des acteurs. Pour moi, ils jouent tous bien et je ne peux pas différencier un bon d’un très bon jeu ou un bon d’un mauvais. Mais j’ai été déçue de Jude Law. Je ne retrouvais pas Dumbledore en lui. Pour les autres, je n’ai rien à signaler.

APPRECIATION/AVIS

Ça fait pas mal de négatif tout ça et pourtant… J’ai beaucoup aimé l’histoire ! Bien plus que le premier à vrai dire. L’ajout de nouveaux personnages est sympa mais ils manquent cruellement de travail pour certains. Leur présence manque d’un petit quelque chose. Ça reste un bon film pour ma part ! Je suis contente de l’avoir vu et j’ai très envie de le revoir.

Bon signe non ?

Source des 3 photos du corps de l’article : www.pinterest.fr

Vous voulez me suivre ?
error